Quelles sont les principales branches du droit civil ?

Domaine du droit privé, le droit civil représente l’assemblage de tous les droits qui sont communs aux humains. Il garantit aux citoyens une certaine stabilité sur le plan relationnel. Le droit civil est composé de plusieurs branches ; les unes étant tout aussi essentielles que les autres. Quelles sont donc ces branches ? Quelle est leur utilité ? À autant d’interrogations, vous trouverez résolution à travers l’article que voici.

1        – Droit de la famille 

Le droit de la famille fait partie des principales branches du droit civil. Ce droit désigne plus précisément les différents liens qu’il peut y avoir entre plusieurs individus. Cela dit, il fait penser aux différentes relations qui unissent la plupart des gens. On note comme illustration :

  • l’Union par alliance (mariage)
  • l’Union parentale.
  • La filiation ou l’adoption

Ce droit se manifeste généralement dans les relations de couple et autres. À cet effet, on peut y faire recours dans les situations de mariage civil, mais aussi dans les situations de séparation. Qu’il s’agisse de la séparation des corps ou du divorce. Il peut également intervenir dans les autres types de célébrations d’union. Pour gérer les problèmes de filiation, le magistrat peut faire recours au droit civil. Ce droit touche tout ce qui a lien avec les relations familiales

Le droit de succession est également une branche du droit civil. On peut l’inclure dans le droit de famille d’autant plus qu’ici, le défunt lègue le plus souvent ses biens aux membres de sa famille.

2 – Droit des personnes

En plus du droit familial, le droit des personnes fait partie des principales branches du droit civil. Droit un peu complexe, il s’attèle sur l’étude de la personne humaine sur le plan juridique. Les études du droit des personnes sont beaucoup plus dirigées vers la capacité et la personnalité des personnes sur le plan juridique. La capacité juridique de l’individu représente de façon plus claire son autonomie ou ses responsabilités juridiques en fonction de son âge et de sa maturité. Ainsi donc à l’âge de la maturité, la personne humaine bénéficie de certains droits. Ces droits doivent être respectés à la lettre. 

Par ailleurs, il est très facile de confondre le droit des personnes aux droits de l’homme. Cependant, il y a une légère différence entre ces deux termes. En effet, lorsqu’on parle du droit des personnes, il s’agit des droits spécifiques qui accompagnent l’individu tout le long de sa vie sur terre. Les droits de l’homme par contre, représentent l’ensemble des droits qui contribuent au bien-être de l’individu sur tous les plans. Il accompagne l’individu de sa naissance jusqu’à sa fin.

3 – Droit des biens

Au même titre que les droits précédents, le droit des biens est également une des branches principales du droit civil. Ce droit s’occupe principalement des relations existantes entre chaque individu et ses biens. Autrement dit, il s’occupe des relations entre les personnes et tout ce qui peut faire office de matériel, de patrimoine, etc. Le droit des biens fonctionne sur la base de certains principes. Il s’agit notamment des principes de :

  • Priorité
  • D’acquisition
  • Publicité
  • Causalité
  • Spécialité

Il faut préciser que les principes fondamentaux du droit des biens diffèrent en fonction de la présentation de la situation à régler. Les réalités du terrain ne sont pas toujours les mêmes sur tous les territoires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*