Quelles sont les causes et les conséquences du divorce ?

La décision de divorcer ne se fait pas d’un coup de tête. Il peut arriver que les conjoints prennent cette décision conjointement ou alors qu’une seule personne décide d’entamer la procédure. Les causes qui expliquent le divorce sont nombreuses, mais certaines tendances sont communes.

Un conjoint peut décider de se séparer de l’autre simplement parce qu’il ne ressent plus d’affection ou d’amour à son égard. D’un point de vue juridique, il faut une cause pour divorcer, car il ne s’agit pas d’une procédure fantaisiste. Le divorce entraîne des conséquences sur le long terme tant pour les conjoints que pour les enfants.

Les causes du divorce

Les causes d’une rupture du lien conjugal sont nombreuses et propres à tout un chacun. Le divorce peut survenir à n’importe quel moment de la vie des époux. Il peut intervenir l’année qui suit leur union, ou alors après 20 ans de vie commune. Parmi les causes du divorce les plus courantes, on peut citer :

  • L’infidélité,
  • Les violences conjugales,
  • L’évolution de la personnalité de l’un des conjoints entraînant des problèmes dans la vie du couple,
  • Les difficultés financières (perte d’emploi, dettes contractées par l’un des conjoints),
  • L’influence de tiers,
  • Le changement de circonstances.

Quelles sont les conséquences du divorce ?

La décision de divorcer ne doit pas être prise à la légère tout comme celle du mariage. Divorcer implique des conséquences pour les conjoints, leurs proches et leurs enfants. Avant de divorcer, vous devez vous poser les bonnes questions. Il est nécessaire de connaître s’il n’existe aucun moyen de sauver votre couple. Même si votre conjoint vous a été infidèle ou a contracté des dettes susceptibles d’impacter votre patrimoine familial, analysez si vous pouvez passer outre.

A lire aussi  Quels sont les droits des femmes après le divorce ?

Si vous trouvez qu’il n’y a plus rien à sauver dans votre couple, assurez-vous d’être prêt à assumer les conséquences de votre divorce. La séparation définitive aura des conséquences :

  • Le patrimoine des conjoints (un divorce modifie automatiquement le régime matrimonial et le change en séparation des biens),
  • La situation des enfants et le logement familial.

Dès l’instant où vous prenez la décision de vous séparer, vous devez anticiper la procédure en cherchant à connaître :

  • Si votre conjoint et vous allez vous accorder sur le fait de divorcer,
  • Comment seront organisées la garde des enfants et l’autorité parentale en cas de divorce.,
  • Si vos revenus et ceux de votre conjoint permettront le versement d’une pension alimentaire ou alors une prestation compensatoire. Si tel est le cas, vous devrez connaître le montant,
  • Il est nécessaire de savoir comment les biens seront partagés après le divorce et ce qu’il adviendra des dettes contractées.

Si vous avez des doutes sur votre décision de divorce, sachez qu’il existe des solutions alternatives au divorce. Si le climat n’est plus favorable, vous pouvez demander une séparation de corps, le temps pour vous et votre conjoint de mettre vos idées au clair. De cette façon, vous pourrez tester la vie sans votre conjoint.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*