Que faire lorsque vous êtes victime d’une plainte ?

Lorsque vous êtes convoqué à la gendarmerie ou au commissariat à cause d’une plainte déposée par un voisin pour un motif quelconque. Vous ne devez pas paniquer, lorsqu’une personne vous porte plainte, vous pouvez exposer votre version des faits. La meilleure des choses à faire est de répondre à votre convocation. Si les accusations portées contre vous sont plus graves comme le harcèlement, vous pouvez demander de l’aide à d’un avocat spécialisé en droit pénal pour la défense de vos intérêts.

Que signifie porter une plainte contre une personne ?

Le dépôt de plainte permet à une personne soumettre à la justice une infraction commise et dont elle est la victime. Une telle procédure peut entraîner des sanctions pénales à l’encontre de l’auteur du délit. La personne qui dépose la plainte peut se prononcer en partie civile pour obtenir des réparations (dommages et intérêts pour le préjudice subi). Si vous ne connaissez pas l’auteur de l’infraction, vous pouvez porter une plainte contre X. La plainte se dépose à la police, la gendarmerie ou directement auprès du procureur de la République.

Si une personne porte plainte contre vous, vous serez immédiatement informé par téléphone ou via une convocation. Les forces de l’ordre vous communiqueront l’identité de la personne qui vous met en cause ainsi que le motif de la plainte.

Comment réagir si on porte plainte contre vous ?

Vous vous retrouvez à la gendarmerie parce qu’une personne à porter plainte contre vous pour une raison que vous ne reconnaissez pas ? Répondre à la convocation est l’occasion pour vous de donner votre version des faits. Le procureur de la République recueille la version des deux parties pour rendre son verdict. Il est donc essentiel de vous présenter à la convocation.

S’il ne s’agit pas de la première fois que cette personne vous porte plainte, et que les raisons sont les mêmes à chaque fois, vous êtes en droit de porter plainte contre elle pour dénonciations calomnieuses. Elle sera convoquée à son tour pour être entendu et s’expliquer sur ses plaintes répétées. Si elles n’ont aucun fondement, elles vous porteront préjudice, mais aussi aux autorités. Les forces de l’ordre vont entamer une enquête plus approfondie pour découvrir l’auteur des faits portés à leur attention.

Concernant les accusations portant sur les injures, vous avez également le droit de porter plainte contre votre voisin. Des témoignages et des preuves vous seront d’une grande utilité pour obtenir gain de cause.

Quels sont les motifs pour porter plainte ?

Dans le cadre d’un vol ou d’une escroquerie, vous avez le droit de porter plainte afin d’obtenir la condamnation de l’auteur des faits et le versement des dommages et intérêts. Mais pour cela, deux conditions doivent être respectées :

  • Les faits reprochés à l’accusé doivent être constatés à la suite d’une infraction pénale. Ce qui veut dire que son acte est sanctionné par le Code pénal.
  • La victime que vous êtes doit avoir subi un préjudice corporel ou matériel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*