Protection des droits d’auteur : comment s’y prendre ?

La création est un travail assez difficile et complexe. Ainsi, il est important, quel que soit le domaine, de protéger ses œuvres. Pour cela, le droit d’auteur a vu le jour pour offrir une protection aux créations qui sont caractérisées par une certaine originalité. Ce droit concerne non seulement les créations littéraires, mais également la création de sites web et des logiciels. Comment peut-on arriver à protéger son droit d’auteur ? Dans la suite de cet article, vous serez en face des différentes manières possibles de protéger votre droit d’auteur.

En quoi consiste le droit d’auteur ?

Le droit d’auteur est un système qui permet au créateur d’une œuvre de montrer à la face du monde qu’il s’agit de son œuvre. C’est donc une disposition qui prouve devant la loi que vous êtes le créateur d’une œuvre. Ainsi, l’exploitation, aussi minime soit-il de votre œuvre, doit apporter de rémunération. En réalité, le droit d’auteur ne se manifeste pas de différentes manières. Ce droit peut être d’ordre moral ou patrimonial.

Le droit moral consiste donc à assurer qu’une œuvre soit utilisée sans le consentement de son créateur. Dans le cas où le créateur n’est plus vivant, ses héritiers ont leurs mots à dire. Le droit moral oblige tous les utilisateurs d’abord d’accorder du respect à l’œuvre et de citer le nom de son créateur. Mais, lorsqu’il est question du droit patrimonial, les choses ne sont pas identiques. Le droit patrimonial donne le pouvoir au créateur d’obliger les utilisateurs de son œuvre à payer une compensation. Il a aussi le pouvoir qu’il a d’interdire à toute personne une reproduction de son œuvre.

Déposer un dossier à l’INPI

Pour détenir le droit d’auteur d’une œuvre, il y’a des démarches à mener. Le premier acte va consister à déposer un dossier à propos de votre création à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle. Il s’agit d’une phase très complexe et très délicate pour obtenir le droit d’auteur. Car le dossier est composé de plusieurs obligations. Il faut souligner qu’une petite faille peut-être la cause du rejet de la demande. Il faut donc lui accorder un intérêt particulier. La solution idéale est de faire appel même à un spécialiste afin de garantir la réussite de la procédure.

S’assurer d’une bonne protection des droits d’auteurs

La mission de création et la protection des droits d’auteurs sont deux choses différentes. Ainsi, il est préférable de faire appel à un spécialiste, en l’occurrence un avocat en propriété intellectuelle. En effet, un avocat en propriété intellectuelle a besoin d’un avocat pour l’aider dans les démarches à l’INPI. Sa présence à vos côtés constitue une garantie pour avoir une bonne protection pour votre œuvre. De plus, l’accompagnement de ce spécialiste légitime vos droits. En effet, la possession des droits d’auteurs peut créer de contentieux. Ce professionnel va donc assurer votre défense afin de montrer la légitimité de vos droits d’auteur. Il va aussi s’occuper de votre défense en cas d’attaque de plagiat. Par ailleurs, lorsque vous subissez un préjudice relatif à votre droit d’auteur, votre avocat va mener toutes les démarches nécessaires pour vous obtenir réparation. Ainsi l’assistance d’un avocat en propriété intellectuelle est la clé pour avoir la meilleure protection des droits d’auteurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*