Quelles sont les étapes nécessaires à la création d’un cabinet d’avocats ?

L’avocat est une personnalité juridique, ayant pour vocation de défendre les personnes morales ou physiques devant les juridictions compétentes. Pour réussir sa mission et assumer convenablement ses responsabilités, l’avocat de justice doit avoir un cabinet. Plusieurs avocats peuvent décider de se mettre ensemble pour créer un cabinet d’avocats. Quelles sont les étapes nécessaires à la création d’un cabinet d’avocats ? Lisez la suite de cet article, pour avoir la réponse à cette question.

Vérifier si vous avez le quitus pour exercer la profession

Pour créer un cabinet d’avocat, il faut d’abord s’assurer que vous êtes un avocat reconnu par l’état et que vous remplissiez les conditions d’exercice de la profession d’avocat dans le pays. Comme conditions préalables en France, l’avocat qui veut créer un cabinet d’avocats doit être de nationalité française ou de l’un des pays de l’Europe. Mais, des mesures exceptionnelles peuvent être trouvées pour des personnes n’ayant pas cette nationalité. En dehors de la nationalité, l’avocat doit être inscrit au barreau dont fera partie son cabinet. En effet, il ne suffit pas d’avoir le diplôme pour ouvrir un cabinet d’avocats, mais il faut remplir les différentes conditions précitées, pour espérer que votre dossier de création du cabinet d’avocats connaisse une suite favorable

Choisir la structure et la forme de votre cabinet

La fonction d’avocat est une fonction libérale. Elle est aussi une fonction indépendante. Ainsi, l’avocat a la possibilité de choisir librement la forme sous laquelle, il veut exercer sa profession. Il peut choisir de l’exercer à titre individuel pour évoluer seul ; en association pour former un cortège d’avocats ; en société civile professionnelle ; en société d’exercice libéral ou en société commerciale. Après avoir choisi une des formes précitées, l’avocat peut commencer par apprêter les dossiers pour la création du cabinet.

Par ailleurs, l’avocat peut choisir de s’associer à d’autres structures ou groupes d’avocats existant déjà. Il y en a plusieurs et l’on peut choisir selon sa région, son goût et sa vision. Cependant, l’avocat a aussi le droit de décider d’exercer seul et de créer, ainsi, une entreprise individuelle.

Se renseigner et élaborer la stratégie de développement de la clientèle

Pour mieux choisir la forme d’exercice de la fonction d’avocat et réussir la création du cabinet d’avocat, il faut se renseigner auprès des aînés. Vous pouvez aussi contacter les institutions faîtières de l’association des avocats. Ces institutions disposent de mécanismes fiables permettant aux nouveaux avocats de réussir leurs carrières. Elles peuvent vous accompagner tout au long de la procédure de création. Après les renseignements nécessaires, il faut élaborer une stratégie de développement de la clientèle. C’est le point fondamental de votre projet de création du cabinet. À ce niveau, vous êtes appelé à rédiger un business plan compétitif et séduisant. En voulant le faire, vous pouvez vous tourner vers vos confrères, qui peuvent vous proposer des partenariats, vu votre position ou votre profil. Le business plan est nécessaire, parce que les partenaires financiers, c’est-à-dire les banques et autres structures financières, vont nécessairement demander ce document, avant de vous octroyer un financement. Après ces différentes étapes, il faut choisir le lieu qui servira de siège social à votre cabinet. Il est conseillé de choisir un lieu convenable à la profession et accessible à tous.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*