Les avantages du statut de microentreprise en 2022

La création d’une entreprise tout comme celle d’une microentreprise présente des avantages considérables. Une microentreprise peut être créée par un étudiant ou un salarié, car le chiffre d’affaires nécessaire ne dépasse pas les plafonds imposés, vous pourrez donc jouir du statut de microentreprise. Les différentes démarches administratives et fiscales pour la création d’une microentreprise sont allégées voire simplifiées. La loi des finances 2022 apporte de nombreux avantages, il s’agit notamment de la prolongation des délais pour le choix d’imposition et le doublement du crédit d’impôt. Si vous avez en projet de lancer une entreprise dans ce type de régime et que vous ne savez pas comment vous y prendre, renseignez-vous auprès d’un avocat en droit des sociétés.

C’est quoi la microentreprise ?

La microentreprise est un régime permettant à l’entrepreneur de lancer sa propre activité professionnelle indépendante en toute simplicité. Cette activité peut être à titre principal ou complémentaire. La notion d’activité professionnelle renvoie aux activités commerciales, artisanales ou encore titre libéral qui génèrent un chiffre d’affaires inférieur aux montants de la liste suivante :

  • 176 200 € pour les ventes de marchandises, d’aliments à consommer ou pour la location du logement.
  • 72 600 € pour les professions libérales et les prestations de service.

Si vous souhaitez obtenir le statut et profiter des avantages, vous devez remplir deux conditions :

  • Respecter le seuil du chiffre d’affaires annuel correspondant à l’activité que vous exercez,
  • Être porteur d’un projet d’activité de façon autonome.

Si vous dépassez le plafond autorisé, vous perdez directement votre statut et vous serez contraint de choisir un autre régime fiscal comme l’entreprise individuelle à responsabilité limitée.

Quels sont les avantages d’une microentreprise

Les diverses démarches administratives et fiscales allégées et la facilité dans la gestion sont des principaux avantages du statut de microentreprise.

Elle est ouverte à tous

Il est possible d’exercer une activité au sein de votre microentreprise à titre principal ou en complément d’une autre activité. Le statut d’entrepreneur peut s’associer aux statuts de la liste ci-après :

  • Étudiant,
  • Salarié,
  • Fonctionnaire,
  • Demandeur d’emploi,
  • Retraité.

La création est simple

Les formalités à suivre lors de la création d’une microentreprise sont très simples en comparaison aux autres entreprises classiques. Aucun apport minimum en capital n’est exigé.

Une gestion comptable allégée

L’embauche d’un comptable n’est pas une obligation pour une microentreprise. Mais vous devez avoir un livre de recettes et un compte bancaire réservés à l’activité.

Des charges sociales simples

Les charges sociales sont simplifiées pour les microentreprises. Le montant des cotisations sociales varie en fonction du chiffre d’affaires. Lorsqu’il est nul, la microentreprise ne paye aucunes charges sociales. Les charges sociales pour les entreprises exerçant dans la vente représentent 12.8 % et 22 % pour les autres activités.

Une franchise en base de TVA

Grâce à ce système, vous n’avez pas à facturer la TVA à vos clients. De cette façon, vous pouvez lui proposer des prix plus compétitifs ou encore accroître vos marges de bénéfices en alignant vos prix à ceux de la concurrence.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*